dimanche 12 novembre 2017

Tortues à l'infini ~ John Green ~





Titre : Tortues à l'infini 
Auteur : John Green
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : Tranche de vie, Jeunesse
Nombre de pages : 352 pages
Prix : 21 euros

Résumé : Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s’empare d’elle ? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et son peut-être amoureux Davis, fils d’un milliardaire mystérieusement disparu. Un trio improbable qui va mener l’enquête, et trouver en chemin d’autres mystères et d’autres vérités…


Mon avis :

"On dit souvent qu'une ligne nette sépare l'imagination des souvenirs, mais c'est faux, du moins en ce qui me concerne. Je me rappelle ce que j'ai imaginé et j'imagine ce que je me rappelle."

Enfin !! C'est le mot approprié. Je n'ai jamais été une grande fan de John Green, je ne pense pas pouvoir me prononcer sur la chose car je n'ai lu que deux livres de lui, à savoir "Will and Will" et "Qui es-tu Alaska?".
"Will and Will" avait été une déception (vous pouvez retrouver la chronique ici) quant à "Qui es-tu Alaska" c'était un peu la même chose. Pour vous dire je ne me rappel presque plus de l'histoire (j'avoue je l'ai lu il y a longtemps et approximativement en diagonal haha).

Je n'ai pas voulu me lancer dans "Nos étoiles contraires", ayant vu le film et avec tout l’engouement autour j'ai voulu attendre et puis...j'attends toujours parce que ce n'est pas ma priorité.

Enfin bref après ce petit aparté passons au vif du sujet qui est "Tortues à l'infini"!

Le titre m'a tout de suite interpellé pour son originalité absurde haha ! Après la lecture il a tout de même pris son sens et maintenant à chaque fois que je revoie la couverture je souris !

 Plus sérieusement ce livre est une pépite, il m'a totalement touché. On aborde un sujet qui me parle beaucoup, le problème des pensées intrusifs, de l'anxiété et des TOC ( je n'en dit pas plus, à vous de lire le livre ^^).

John Green a toujours eu cette "fibre particulière" au niveau de son écriture. J'aime, j'aime les pages qui défilent à une allure folle, j'aime la force qui en découle. Car oui, même si je n'ai pas forcément apprécié ses autres livres, j'ai toujours été touchée par son écriture.
Une simplicité légère qui prouve encore une fois que l'on a pas besoin de mots compliqués pour émouvoir
John Green nous livre une part de lui et fait vivre ses personnages avec beaucoup de poésie.

Et les personnages sont juste géniaux !!! 
Je pense d'abord à Aza qui est juste époustouflante. Elle est attachante, fragile et en même temps tellement forte. On rentre totalement dans l'intimité du personnage, ses pensées les plus sombres.... C'est quelque chose de très déroutant et en même temps je me suis sentie concerner par cette maladie qui l'assaillit sans cesse. Encore aujourd'hui le sentiment ne me quitte pas. Le contraste entre la voix de la raison et la voix mesquine de ses pensées intrusives est juste tellement bien fait. C'est un monologue intérieur noir, une bataille sans fin entre l'ombre et la lumière..

On retrouve aussi Daisy ! Aaaaaaah Daisy je l'aime ! Un vrai moulin à parole excentrique. Cette fille est un bonbon pétillant. J'ai adoré son franc parlé, ses pensées bizarres, et ses idées complètement tordues. Je suppose que son cerveau est une vraie centrifugeuse avec son délire Starwarsien (ce mot n'existe pas...) ! 

Enfin bref tout ça pour vous dire que la plupart des personnages portent l'histoire. Tout est marquant, la relation fraternelle et amicale de Daisy et Aza est juste magnifique, le combo parfait entre le calme et la tempête.

Ce livre c'est une aventure en soi, une aventure un peu insensée. Je suis rentrée dedans tout de suite. Chaque particule, chaque ligne de ce livre est précieux, si j'avais une plus grande mémoire je pense que j'y aurais gravé un bon nombres de citations....

J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai parfois été en colère contre les personnages, mais au final ce livre est encore une fois une petite leçon, une grande réflexion.

"Nous sommes des êtres qui nous appuyons tellement sur le langage que, dans une certaine mesure, nous ne connaissons pas ce que nous ne pouvons pas nommer. Et nous en concluons que ce n'est pas réel."


Conclusion :
5/5
Un coup de cœur !!! ( je les enchaîne mwhaha)
A lire sans modération bien évidement , je suis officiellement réconciliée avec John Green, à mon tour maintenant de découvrir ses livres.

Et encore une pour la fin haha

"Même le silence a une histoire à vous raconter"


2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup John Green alors je me dis que si tu as aimé alors que tu avais été déçue par les précédents livres que tu as lu de lui c'est que celui ci doit vraiment être super! Hop dans ma wishlist!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment génial :) Je te le conseil fortement !!

      Supprimer