jeudi 17 mars 2016

Lettre à Hervé ~ Eric Sagan ~

Titre : Lettre à Hervé
Auteur : Eric Sagan 
Genre : Épistolaire, Contemporain, Histoire vrai
Nombre de pages : 104 pages


4ème de couverture : Il y a 24 ans, tout a commencé par un cahier qu'Hervé n'aurait jamais du voir. Puis, il y a eu cette lettre. 24 ans après l'avoir écrite, 24 ans après avoir osé la donner à son destinataire, voici que la vie la renvoie à l'expéditeur, brute, touchante et drôle.
-------
Pour parler de ce livre, il faut raconter l'histoire du livre lui-même.
Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original. Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d'enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines.
Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent. Des années passent. il reçoit alors l'appel d'un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s'était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l'autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l'aider à accepter son fils.

Cette histoire, vraie, et d'autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l'auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l'authenticité de l'original.

Voici donc "Lettre à Hervé".

Mon avis général :

"Puisque les autres me rejetaient, je les rejetterais davantage. Alors que, comme tout le monde, je voulais leur ressembler."

Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et l'auteur : Eric Sagan, sans eux je n'aurais pas eu l'honneur de découvrir cette merveille ! Encore merci de m'avoir fait confiance !

J'ai lu ce livre... et je l'ai aimé.

C'est fou comme une si petite histoire, d'une centaine de pages peut nous bouleverser. Je ne sais même pas par quoi commencer, car tout se mélange dans ma tête....

"Lettre à Hervé" ce n'est pas seulement le témoignage d'une vie, mais celui de plusieurs, chacun arrivera forcement à se reconnaitre dans cet ouvrage. J'aurais voulu avoir cette introspection personnelle pour pouvoir écrire quelque chose d'aussi touchant. En si peu de page, j'ai réussi à être traversée par tout un panel d'émotion...J'ai même versé une petite larme à la fin !

"Lettre à Hervé"c'est avant tout un témoignage mais aussi une partie de l'auteur. Il nous l'a confie et c'est à nous d'en faire ce que l'on veut. Si je devais lui adresser un simple message je dirais : Merci ! On ouvre les yeux, on comprend, on est touché et au final, on fait  nous aussi parti de cette histoire.

Bien que court ce livre m'a appris beaucoup de choses sur l'humain, c'est ce qui est magnifique dans la lecture, on arrive à être transporté, à réfléchir sur la vie. Car au final on est tous un peu pareil, on a tous des remises en questions inimaginables, on s'est tous senti différent des autres à un moment de notre vie.

On nous colle une étiquette à la naissance en prévoyant un nombre incalculable de chose mais nous sommes avant tout des êtres humains !

Ce livre m'a redonné envie d'écrire... C'est toujours plus facile d'écrire que de dire ce que l'on pense tout bas. 

"C'est tellement plus simple de parler à du papier. C'est gentil le papier, ça absorbe l'encre bien noire, gentiment, sans rien dire. Ça ne dit rien, ça accepte tout."

Alors bien évidement c'est un coup de cœur. J'aurais tout de même voulu être plus longtemps bercé par l'écriture de l'auteur, à la fois si légère et intense !
Durant ce petit moment j'ai réussi à mettre à la place d'Eric Sagan et à faire de son histoire mon histoire et celle de beaucoup de gens.

Donc voilà je le conseille, c'est une lecture rapide mais qui restera longtemps dans mon cœur mais  surtout dans ma tête....

Ma note : 5/5 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire