dimanche 25 septembre 2016

Morning Sun ~ Pierce Brown ~




 Titre : Morning Sun
Auteur : Pierce Brown 
Édition : Hachette
Genre : Aventure, Dystopie, Science-fiction
Nombre de pages : 552 pages
Prix : 18 euros
Trilogie finie


4ème de couverture : « JE SUIS LE FAUCHEUR.JE CONNAIS LA DOULEUR. JE CONNAIS LES TÉNÈBRES.CE N'EST QUE LE DÉBUT. » Darrow aurait voulu vivre en paix. Ses ennemis l'ont jeté dans la guerre. Darrow s'est élevé parmi les puissants qui dirigent la Société pour mieux préparer sa révolution. À présent,la fin du règne tyrannique des Ors a enfin sonné. Malgré les doutes qui l'assaillent, malgré les anciens amis qu'il va devoir affronter aux quatre coins du Système solaire, Darrow est plus que jamais déterminé à briser les chaînes?

 Mon avis général :

" Peut-être est-ce dans la nature humaine de regretter les choses manquées, au lieu d’apprécier celles à venir. L’espoir demande plus d’efforts que les souvenirs."

Une série à son apogé... Une fin épique qui clos cette trilogie à la perfection.

J'ai l'impression d'être vide... le vide de l'avoir fini, de ne plus retrouver ces personnages fantastiques qui nous ont accompagné durant mainte et mainte péripéties. C'est comme si durant ces trois tomes un ouragan c'était déchainé entre les pages...seul ceux qui ouvriront ces livres comprendront. La tempête est finie laissant place à un silence apaisant et nostalgique.

Lorsque le cœur lourd j'ai refermé ce livre, j'ai expiré profondément, comme si durant les pages qui suivaient j'avais été en apnée tout du long. Les rebondissements sont d'une force...

Je dis merci... merci encore une fois à Pierce brown pour avoir eu l'intelligence et l'imagination d'écrire un chef d’œuvre pareil car j'ai beau me remuer les méninges dans tous les sens, je ne trouve pas de failles à cette trilogie qui restera gravée dans ma mémoire.

J'en ressors grandi, avec une vision différente, grâce à cette intrigue complexe j'ai pu être attachée à tous les personnages même les plus méchants. J'ai eu beau les détester et les haïr, on ne peut qu'avoir un élan de compassion pour ces âmes brisées....

Dans le premier livre Darrow est un activiste, il évolue, gagne confiance en lui, rien ne peut l'arrêter. Dans le deuxième il se rend compte de la valeur des mots et des actions et enfin, dans le dernier tome il est non seulement un orateur mais avant tout il a compris la différence entre entendre et écouter.. Il brille, il a de la prestance.

L'étau se ressert et j'ai été happée dans cette histoire, je me demandais comment ça allait se terminer, tout était si mal parti....Au final, tel un chef d'orchestre qui connait la partition de chaque musicien, Pierce Brown nous essouffle, nous fait peur pour enfin terminer de façon grandiose.

Je ne sais pas trop quoi dire d'autre, de risque de vous spoiler. Il est toujours difficile de détailler un dernier tome sans donner trop d'informations... le but est que vous découvriez cette trilogie avec les mêmes étoiles dans les yeux et la même surprise que moi.

Alors voilà c'est fini mais rien ne m'empêche de replonger dans ces livres trépidants quand je le veux, ils m'attendent soigneusement dans un coin de ma bibliothèque et resteront à jamais dans mon esprit.

"Tu le sais déjà. Tu le vois. Les os, les cendres. Les chairs, les larmes. La sueur, le sang. Faucheur, Faucheur, Faucheur...
Seuls les exploits sanglants restent dans l'histoire."

Conclusion : Jetez-vous dessus si ce n'est pas déjà fait !! C'est une pépite qui vaut le détour !!

Ma note : 5/5


~ L'avez-vous lu ? ~
~ Qu'en avez-vous pensé ? ~

jeudi 11 août 2016

Harry Potter and the Cursed Child ~ Jack Thorne, John Tiffany, J.K. Towling ~


Titre : Harry Potter and the Cursed Child
Auteurs : Jack Thorne, John Tiffany, J.K Rowling
Edition : Little Brown
Genre : Aventure, Fantastique
Nombre de pages : 352 pages
Livre VO


Résumé : "The Eighth Story. Nineteen Years Later. Based on an original new story by J.K. Rowling, Jack Thorne and John Tiffany, a new play by Jack Thorne, Harry Potter and the Cursed Child is the eighth story in the Harry Potter series and the first official Harry Potter story to be presented on stage. The play will receive its world premiere in London’s West End on July 30, 2016. It was always difficult being Harry Potter and it isn’t much easier now that he is an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband and father of three school-age children. While Harry grapples with a past that refuses to stay where it belongs, his youngest son Albus must struggle with the weight of a family legacy he never wanted. As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth: sometimes, darkness comes from unexpected places."

 ATTENTION !! 
Je n'ai pas "spoiler" le livre, mais je tiens simplement à vous signaler qu'en donnant mon avis j'ai révéler des petits détails, donc pour ceux et celles qui veulent garder la surprise totale je vous déconseille de lire cet article ;) !


Mon avis général :

"The truth is a beautiful and terrible thing, and should therefore be treated with caution."
Ahhhhhh il est là, dans mes mains!! Je vous assure que c'est toute tremblante que je l'ai trouvé à la Fnac, on aurait dit une hystérique x) !

J'ai essayé d'en savoir le moins possible pour ne pas avoir d’apriori et éviter la déception. Malgré quelques petits bémols, il n'y a pas à dire j'ai adoré Harry Potter and the Cursed Child.

 Comme je suis heureuse, émue de m'être replongée dans cet univers si unique, si magique... 
J'en avais les larmes aux yeux et je l'ai dévoré en quelques heures pleine de nostalgie.

Je vous avouerai que j'étais un peu réticente du format pièce de théâtre, j'avais peur de ne pas pouvoir être en immersion totale dans l'histoire. Mais heureusement, on oublie vite l'apparat du script, il se passe tellement chose qu'on est pris par l'action ! Après je ne vous cacherais pas que l'aspect de la pièce de théâtre se fait ressentir au niveau des scènes, en effet elles sont plutôt courtes et rapides., certaines manquent de détails.

J'ai trouvé ce livre très bien équilibré dans le sens ou il y a beaucoup d'action, on revoit des personnages familiers, ceux qu'on a tant aimé pendant de longues années. Ce livre nous prend vraiment par les émotions !
Les sujets abordés sont intéressants même si je regrette un manque de profondeur par moment, j'aurais voulu que le nombre de pages soit infini !

J'ai trouvé la relation entre Albus et Harry très intéressante, tout en évolution. Petite contrariété par contre au niveau des personnages, j'avais l'impression qu'Albus était carrément un enfant unique tellement ses frères et sœurs tombés dans l'oublie....

J'ai adoré les retournements de situation, car j'avoue qu'on ne s'ennuie pas une seconde :) !

Mon petit coup de coeur restera Scorpus, il est complétement différent de son père, c'est un petit geek maladroit plein d'humour et très attachant il me faisait penser à Ron à certain moment. J'ai bien aimé Albus même si je le trouvais un peu plus fade, j'avais littéralement envie de lui donner des claques ou de le secouer comme un prunier tant il m’énervait !

Un gros point positif tout de même c'est l'aspect "gentil" de Serpentard, qui est abordé sous une toute nouvelle facette.

Alors suis-je déçue ? Peut être un peu...j'en aurais voulu plus, avec plus de détails. Après je ne m'attendais à rien de particulier donc la déception n'est pas si présente que ça. Nous avons déjà de la chance de pouvoir nous replonger dans le monde merveilleux d'Harry Potter encore une fois, alors que demander de plus !! 

Conclusion : J'ai adoré ma lecture, et je suis vraiment passée par toutes les émotions possible ! Ce livre est pleins de sentiments et on apprend de nouvelles choses ! Pour ceux qui on peur de le lire en VO, je vous dis de foncer car c'est très abordable et le texte est assez court et aéré :) !

Ma note : 4/5  


~ L'avez-vous lu ? ~
~ Qu'en avez-vous pensé ? ~

jeudi 4 août 2016

Golden Son tome 2 ~ Pierce Brown ~


Titre : Golden Sun
Auteur : Pierce Brown
Édition : Hachette
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Action
Nombre de pages : 528 pages
Prix : 18 euros
Trilogie Finie

 4ème de couverture : « Aujourd’hui, je suis leur glaive. Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »
Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars.
Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste. Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné.
Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, il perd tout. Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… quitte à transformer une vendetta familiale en guerre totale. Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.


Mon avis général :

" Un idiot arrache les feuilles. Un brute abat l'arbre. Un sage détruit les racines."

Après avoir lu le tome 1, je mettais dite que je ferais durer le suspens un peu plus longtemps et que je résisterai à la tentation de me jeter tout de suite sur le tome 2... J'ai eu beaucoup de mal, si bien qu'après avoir lu Six of Crows, j'ai dévoré Golden Son !

Et c'est reparti pour un tour je pourrais dire... 
Encore une fois je me suis sentie happer par l'écriture bourrue, crue de Pierce Brown... 
Le tome 2 est lu... plus que le 3ème et j'aurais terminé cette histoire, cette intrigue si prenante et envoutante
Je crois que vous l'aurez compris, je n'ai nullement envie de finir cette trilogie !

J'avais peur d'attaquer ce deuxième tome, après une lancée pareille, je me suis demandée si l'auteur allait être à la hauteur
Et il l'a été !

C'est un coup de cœur, il n'y a pas de surprise, je l'ai su dés les premières pages englouties.
Comment est- ce possible de nous faire ressentir autant de rage, de sentiments, de colère, de tristesse ? Ce livre est un marathon émotionnel, une montagne russe de sensation, ce livre est éprouvant !

Pierce Brown manie encore une fois avec justesse et précision son histoire. Il nous tient en haleine durant toute l'intrigue.

On retrouve nos personnages plus vaillants que jamais, en proie au doute et à la culpabilité...car oui si nous avions un Darrow incassable et si déterminé dans le premier tome, nous découvrons ici une nouvelle facette du personnage qui est exploitée avec une grande finesse. Du remord de l'indécision, Darrow est partagé entre ses deux vies, ses choix, sa conscience.  Je pourrais écrire des pages entières sur ce protagoniste, et même sur les autres tellement ils sont détaillés et complexes.
Tout est impressionnant, on se retrouve plongé encore une fois dans cet univers tant maitrisé par l'auteur qui par son écriture érudite nous emporte entre les différentes planètes. La guerre bat son plein et on y participe entre les lignes.

Pas une seconde le rythme s'essouffle, on est tenu en haleine, entre la violence, les trahisons, les morts.... On réfléchie à cent à l'heure car on essaye de comprendre le choix de chaque camps. 
Encore une fois on fait preuve d'une certaine ouverture d'esprit pour ressentir et vivre leurs combats...

Je n'ai qu'une hâte c'est de me jeter sur le troisième tome, je ne veux pas que l'aventure se termine !

 "Le mensonge est plus aisé que la vérité. Cependant, il suffit d’une vérité pour faire écrouler une pyramide de mensonges."

Conclusion : Forcement je ne peux que le conseiller car c'est un coup de coeur, c'est un livre à multiple facettes à lire de toute urgence si vous avez lu le premier tome !!!

 Ma note : 5/5 

  ~ L'avez-vous lu ? ~
~ Qu'en avez-vous pensé ? ~


lundi 1 août 2016

Six of Crows ~ Leigh Bardugo ~


Titre : Six of Crows
Auteur : Leigh Bardugo
Edition : Milan
Genre : Fantasy, Aventure
Nombre de pages : 496 pages
Prix : 16,95 euros 


4ème de couverture : KAZ BREKKER, dit "Dirtyhands", est le chef des "Six Of Crows", une équipe de malfrats aux talents exceptionnels: INEJ, espionne défiant les lois de la gravite; MATTHIAS, soldats assoiffé de vendeance; NINA, Grisha aux puissants pouvoirs magiques; WYLAN, fugueur des beaux quartiers, expert en démolition et enfin JASPER, tireur d'élite accro au jeu.

Ensemble, ils peuvent sauver le monde de la destruction... S'ils ne s'entretuent pas avant!

Mon avis général :

"Un secret, c'est pas comme une pièce de monnaie, ça garde pas sa valeur quand on le passe de main en main."

Ce livre est une sorte de spin off de la saga "Grisha" et j'en avais beaucoup entendu parler sur les chaînes et les blogs anglophones, si bien que lorsque je l'ai vu en librairie je me suis ruée dessus ^^ ! 

J'ai passé un très bon moment, je n'irais pas jusqu'à dire que c'est la révélation de l'année mais Six of Crows est un très bon roman, plein de surprises !
J'ai d'abord été séduite par l'histoire en elle même, les mystères qui l'entourent avec des protagonistes hors du communs. Chacun ayant sa particularité, sa propre histoire... Et à mon avis si j'ai tant aimé ce livre c'est grâce aux personnages qui portent l'intrigue. 

L'intrigue en soit met beaucoup de temps à se mettre en place, et durant les cent premières pages il y a beaucoup d'inaction, sans trop avoir d'explication sur le pourquoi du comment. j'ai presque trouvé ça brouillon tellement on était dans le flou

Heureusement une fois qu'on a quelques explications en clé, on est happé par l'histoire et les pages défilent en un clin d’œil ! 
J'ai beaucoup apprécié l'univers qui est très intéressant et du coup ça m'a donné envie de découvrir les autres livres traitant sur les "Grisha".

Ce sont tout de même les personnages qui m'ont le plus séduite. Ils ont un caractère bien différent, ils en imposent et sont particulièrement bien travaillés. Ils ont tous un "talent" particulier, chacun ayant une place indispensable au sein du groupe.

Kaz le chef de la bande est d'une froideur déconcertante, il reste tout de même un personnage très sombre avec un grand charisme ce qui m'a énormément plu ! 
Inej est quelqu'un de très discrète mais tellement badass qu'on se le dise, son histoire m'a beaucoup touché. 
Nina est vraiment super aussi, j'avais l'impression que c'était elle qui s'ouvrait le plus. Grâce à elle on en apprend plus sur les Grishas et leur histoire.
Jesper est vraiment drôle, déjanté, je l'ai beaucoup apprécié, il apporte la petite touche d'humour dont on a besoin. 
Matthias est un peu une tête à claque de temps en temps, j'ai souvent douté de lui et enfin Wylan est celui dont on entend le moins parler et malheureusement il parait assez effacé par rapport aux autres personnages, après je me demande si ce n'était pas voulu de la part de l'auteure et peut être aurons-nous la chance de le découvrir plus en détail dans le prochain tome ;) 

En gros les personnages sont vraiment le point fort de ce roman. Chacun est un ingrédient unique pour faire de ce livre un livre addictif.

Je ne pourrais pas dire que se sont des héros car à mon sens se sont plus des anti-héros servant leur propre cause malgré des esprits tourmentés et torturés. Mais tout de même leurs consciences et leurs morales vont évoluer au cours de l'histoire. Leurs âges m'ont quand même un peu perturbé, en effet la plupart n'ont pas plus de 17 ans et je trouve qu'ils ont une maturité et une réflexion assez développées pour leur jeune âge, après si on prend en compte leur vécu cela peut expliquer plusieurs choses. 

J'ai vraiment commencé à devenir accro à ce roman quand on est rentré dans le vif du sujet avec de l'action et du suspens. L'auteure a une plume fluide emprunt d'humour, et elle a très bien su doser l'intrigue principale et les sauts dans le passé pour que l'on cerne plus les protagonistes. 

"La paresse n'est pas aussi fiable que la cupidité, mais elle constitue une belle arme."

Conclusion : Je vous conseille vivement Six of Crows, une intrigue trépignante ! Même si le début est un peu longuet, il faut persister pour perdre pied :) 

Ma note : 3,5/5

 ~ L'avez-vous lu ? ~
~ Qu'en avez-vous pensé ? ~








jeudi 21 juillet 2016

Red Rising ~ Pierce Brown ~


Titre : Red Rising
Auteur : Pierce Brown
Édition : Hachette
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Action
Nombre de pages : 480 pages
Prix : 18 euros
Trilogie Finie

4ème de couverture : « J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »
Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Mon avis général : 

 "L'acier a du pouvoir. L'argent a du pouvoir. Mais, bien plus que tout le reste, les mots ont du pouvoir."

Je ne sais pas si ça vous arrive souvent.. de finir un livre, et d’avoir l’impression qu’il laisse un vide tout au fond de vous, comme quelque chose d’inachevé ! Et bien c’est la sensation que j’ai eu en lisant Red Rising !

A la base je suis assez contradictoire. J’ai acheté ce livre car tout le monde en parlait, il a fait un carton et on le qualifie souvent de lecture incontournable dans le milieu de la dystopie.. Mais une fois que je l’ai eu dans les mains, je n'ai pas pu me résoudre à le lire de peur d'être déçue et d'avoir trop d'attente...Alors Red Rising a attendu gentiment dans un coin de ma bibliothèque, jusqu'à ce que je me décide à lire !

Red Rising est un livre bouleversant, à coupé le souffle. J’ai souvent l’impression d’utiliser les mêmes mots quand un livre me plait mais malheureusement c’est la simple vérité…

Comment passer à coté d’une pépite pareille ! Ce n’est pas juste un livre qu’on lit, on le vie et on est entrainé dedans sans pouvoir le lâcher, si bien qu'à peine après avoir commencé le premier chapitre j’étais en immersion totale, avide de curiosité sur cet univers unique en son genre.

Red rising est un livre sanglant, glaçant et d’un sadisme sans égal, il nous fait vriller et on aime ça, on en redemande. Entre les complots, la haine, la colère et le déchirement, Pierce Brown nous envoute. En effet l’auteur ne mâche pas ses mots, loin de là, il utilise un vocabulaire cru, violent qui va nous prendre aux tripes et nous faire comprendre l’horreur que les protagonistes vivent.

Parlons justement des personnages, je ne voudrais pas trop m’étaler au risque de vous spoiler et si il y a bien une chose à faire c’est de se plonger dans l’inconnu quand on lit ce livre !

Darrow est un personnage puissant, rageur, humain. Malgré sa haine il reste d’une intelligence incroyable et réfléchi.. on le suit dans son évolution tout au long de l’histoire. On pleure avec lui, on est en colère avec lui, on s’attache énormément à cet être brisé. On ne peut que l’accompagner dans ses choix et essayer de le comprendre un maximum....

 "Je hais. Je hais... Je brûle, je délire et je transpire."

Je pourrais encore citer bien d’autres personnages qui m’ont touché et que je suis impatiente de découvrir avec plus de détails…. Sévro, Pax, Mustang ou encore Cassius, ils ont chacun une histoire et sont tous irremplaçables… Malgré leurs défauts on est attaché à eux !

Car si il y a bien quelque chose que ce livre veut nous transmettre c’est une part de justice, d’égalité, une ouverture d’esprit ou le bien et le mal sont délimités par une frontière quasi inexistante remettant en cause les normes de la société.

Red rising c’est une petite crise d’épilepsie lors de sa lecture, c’est aussi une bouffée d’émotionOn est saisi par les pleurs, la colère la rage et la passion. 
Ce livre n’est en rien comme les autres, ce n’est pas un petit bout de Hunger Games mélangé à un soupçon de Divergente. Red Rising est un ovni unique !

"J'ai été forgé dans les entrailles de ce monde cruel. Trempé dans la haine. Affûté par l'amour." 

Conclusion : Je pense que j'ai été assez clair ^^ du coup je ne peux que vous le conseiller. Si vous aviez quelques appréhension et bien n'hésitez plus, pour Red Rising le mot déception n'existe pas. C'est un coup de cœur et je n'ai qu'une hâte c'est de me jeter sur la suite qui m'attend avec impatience dans ma PAL !

Ma note : 5/5

 ~ L'avez-vous lu ? ~
~ Qu'en avez-vous pensé ? ~


mardi 19 juillet 2016

Je suis vivante !

 
Bonjour à tous !!! 
 
Je suis VIVANTE... 
Et oui après de longs mois d'absence sans aucune nouvelle, je reviens parmi vous :) ! Je ne vais pas m'étaler sur le pourquoi du comment de ma disparition soudaine, mais en résumé : partiels, travail, santé feront l'affaire pour que vous compreniez que j'ai eu quelques mois bien chargés ^^ ! J'espère donc continuer à vous proposer de chouettes articles en rapport avec mes dernières lectures en étant le plus ponctuelle possible ! En attendant un article devrait bientôt paraître incessamment sous peu ;)

Encore toutes mes excuses pour cette petite absence, en attendant ou en êtes-vous dans vos lectures ? Quelles sont les dernières nouveautés que vous avez lu ? 


*Bisous et crème chantilly *

Caroline

jeudi 17 mars 2016

Lettre à Hervé ~ Eric Sagan ~

Titre : Lettre à Hervé
Auteur : Eric Sagan 
Genre : Épistolaire, Contemporain, Histoire vrai
Nombre de pages : 104 pages


4ème de couverture : Il y a 24 ans, tout a commencé par un cahier qu'Hervé n'aurait jamais du voir. Puis, il y a eu cette lettre. 24 ans après l'avoir écrite, 24 ans après avoir osé la donner à son destinataire, voici que la vie la renvoie à l'expéditeur, brute, touchante et drôle.
-------
Pour parler de ce livre, il faut raconter l'histoire du livre lui-même.
Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original. Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d'enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines.
Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent. Des années passent. il reçoit alors l'appel d'un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s'était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l'autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l'aider à accepter son fils.

Cette histoire, vraie, et d'autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l'auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l'authenticité de l'original.

Voici donc "Lettre à Hervé".

Mon avis général :

"Puisque les autres me rejetaient, je les rejetterais davantage. Alors que, comme tout le monde, je voulais leur ressembler."

Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et l'auteur : Eric Sagan, sans eux je n'aurais pas eu l'honneur de découvrir cette merveille ! Encore merci de m'avoir fait confiance !

J'ai lu ce livre... et je l'ai aimé.

C'est fou comme une si petite histoire, d'une centaine de pages peut nous bouleverser. Je ne sais même pas par quoi commencer, car tout se mélange dans ma tête....

"Lettre à Hervé" ce n'est pas seulement le témoignage d'une vie, mais celui de plusieurs, chacun arrivera forcement à se reconnaitre dans cet ouvrage. J'aurais voulu avoir cette introspection personnelle pour pouvoir écrire quelque chose d'aussi touchant. En si peu de page, j'ai réussi à être traversée par tout un panel d'émotion...J'ai même versé une petite larme à la fin !

"Lettre à Hervé"c'est avant tout un témoignage mais aussi une partie de l'auteur. Il nous l'a confie et c'est à nous d'en faire ce que l'on veut. Si je devais lui adresser un simple message je dirais : Merci ! On ouvre les yeux, on comprend, on est touché et au final, on fait  nous aussi parti de cette histoire.

Bien que court ce livre m'a appris beaucoup de choses sur l'humain, c'est ce qui est magnifique dans la lecture, on arrive à être transporté, à réfléchir sur la vie. Car au final on est tous un peu pareil, on a tous des remises en questions inimaginables, on s'est tous senti différent des autres à un moment de notre vie.

On nous colle une étiquette à la naissance en prévoyant un nombre incalculable de chose mais nous sommes avant tout des êtres humains !

Ce livre m'a redonné envie d'écrire... C'est toujours plus facile d'écrire que de dire ce que l'on pense tout bas. 

"C'est tellement plus simple de parler à du papier. C'est gentil le papier, ça absorbe l'encre bien noire, gentiment, sans rien dire. Ça ne dit rien, ça accepte tout."

Alors bien évidement c'est un coup de cœur. J'aurais tout de même voulu être plus longtemps bercé par l'écriture de l'auteur, à la fois si légère et intense !
Durant ce petit moment j'ai réussi à mettre à la place d'Eric Sagan et à faire de son histoire mon histoire et celle de beaucoup de gens.

Donc voilà je le conseille, c'est une lecture rapide mais qui restera longtemps dans mon cœur mais  surtout dans ma tête....

Ma note : 5/5